Le préservatif c'est bien mais l'abstinence et la fidelite c'est encore mieux !!

ACTUALITE & MÉDIAS

Lancement officiel de la 2ème phase du BUM au Burkina Faso

La cérémonie officielle de lancement de la deuxième phase du Programme d’Education pour le Bon Usage du Médicament (BUM) s’est déroulée le vendredi 05 février 2010 à Tenkodogo, au Burkina Faso sous la Présidence effective de Madame Chantal COMPAORE, Première Dame du Faso, Présidente d’Honneur de SYNERGIES AFRICAINES, et Présidente Fondatrice de la Fondation SUKA.

De nombreuses personnalités y ont pris part: M. Philippe LAMOUREUX, Directeur Général de l’organisation française « LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ( LEEM ), Membres du Gouvernement, Epouses des Présidents des Institutions du Faso, Membres du Corps Diplomatique et Représentants des Organisations Internationales, Autorités politiques, administratives, traditionnelles et religieuses des Régions Centre-Sud et Centre-Est, et une délégation du Secrétariat Exécutif de SYNERGIES AFRICAINES conduite par Monsieur Jean Stéphane BIATCHA, Secrétaire Exécutif de l’Organisation.

Au cours de cette manifestation qui a connu un succès retentissant, les différents orateurs ont salué l'exemplarité du partenariat SYNERGIES AFRICAINES-LEEM et la volonté constante des Premières d'Afrique à lutter contre les souffrances.

En prélude à cette cérémonie, la délégation du Secrétariat Exécutif de SYNERGIES AFRICAINES a mené plusieurs activités :

- Visite de l’orphelinat St Innocent dans la localité de Ziniare à 40 km de Ouagadougou le 03 février 2010

- Séance de travail entre les experts de SYNERGIES AFRICAINES et de la Fondation SUKA, le 03 février 2010
- Visite à l’Ambassade de France le 04 février 2010

Cette deuxième phase du BUM concerne environ 6000 enfants de 30 écoles primaires et 07 centres d’éducation en milieu ouvert des régions Centre-Est (Tenkodogo) et Centre-Sud (Pô).

Les encadreurs chargés de conduire ce Programme ont été formés du 25 et 28 décembre 2009 dans les deux localités susvisées.

Le BUM vise à favoriser l’adoption et le maintien de bonnes pratiques dans l’usage des médicaments, chez les enfants âgés de 07 à 15 ans, scolarisés ou non.

La première phase du BUM au Burkina Faso s’est déroulée d’avril à juillet 2008. 6500 enfants ont bénéficié des enseignements. Ce programme a été expérimenté avec succès au Cameroun dans les villes de Yaoundé et de Douala et 25 000 enfants ont été initiés aux bonnes pratiques dans l’usage des médicaments.

Le BUM, projet conjoint SYNERGIES AFRICAINES/LEEM est un fruit du plaidoyer de Madame Chantal BIYA, Première Dame du Cameroun, Présidente Fondatrice de SYNERGIES AFRICAINES à l’occasion de la Conférence annuelle du LEEM le 15 mai 2005 à Genève et de Madame Chantal COMPAORE, Première Dame de la République du Faso, à l’Assemblée annuelle de la Fédération Internationale des Industriels du Médicament (FIIM), le 19 novembre 2008 à Washington D.C.

A lire également

Plus d'articles ...
  • L'organisation
  • CIRCB
  • Réduction de la transmission du VIH de la mère à l'enfant
  • Lutte contre le SIDA en Afrique